Les étapes à suivre pour calculer le coût d’un mur de soutènement

mur de soutènement

La construction d’un mur de soutènement figure parmi les gros œuvres dans l’univers du BTP. De ce fait, il est primordial de confier cette tâche à une entreprise de construction. Avant le début des travaux, les experts intervenants sur le chantier doivent obligatoirement suivre quelques étapes pour faire le calcul mur de soutènement. Le devis final dépend donc de nombreux facteurs tels que la nature du sol, le type du matériau utilisé et les exigences du propriétaire.

L’utilité d’un mur de soutien

Qu’il soit en parpaings, en pierre, en gabion ou encore en bois, le mur de soutien joue toujours le même rôle quel que soit le matériau utilisé dans sa construction. Il sert généralement à soutenir la terre d’un terrain afin d’éviter l’affaissement, l’écoulement, l’éboulement ou l’effondrement. En principe, le mur de soutien se réalise en hauteur. De ce fait, il s’agit d’un ouvrage visible. Vous avez le choix entre différents types de matériaux de base pour la construction de cette paroi, du bois à la pierre, en passant par le gabion et le parpaing.

Le mur de soutènement permet aussi d’égaliser un sol en pente. Il augmente également la hauteur du terrain. La terre comble l’espace pour aplanir l’ensemble. Le mur d’appui permet donc d’éviter la réalisation d’un jardin en terrasse lorsque ce type d’aménagement n’est pas souhaité. Ce type de paroi permet également de créer des terrasses, en fonction de l’implantation du mur.

Par ailleurs, le mur de soutien retient un sol meuble se trouvant aux limites terrain, afin que la terre ne s’écroule pas sur la route en contrebas. De l’enrochement d’envergure au muret de jardin, le mur d’appui peut présenter plusieurs formes d’esthétiques selon les matériaux choisis. Cela dit, vous vous demandez certainement qui pour effectuer le calcul d’un mur de soutènement ? Pour votre information, le calcul doit uniquement être fait par un expert dans la réalisation de ce type de travaux d’extension immobilière.

Les étapes préalables pour calculer le coût d’un mur de soutien

Le calcul mur de soutènement est parfois difficile et demande une énorme précaution pour assurer sa durabilité et sa solidité. En principe, il y a quelques étapes préalables pour estimer avec exactitude le coût d’un mur de soutien. D’abord, un expert doit procéder à l’étude du sol c’est-à-dire bien analyser sa nature s’il est en argile, en calcaire ou autre. Cette étude est essentielle parce que si la nature du sol est instable alors des solutions complexes vont être mises en place. Ensuite, le technicien professionnel doit vérifier le trajet des eaux de pluie surtout si le propriétaire a choisi un mur de type auto-stable. Sur ce type de paroi, les eaux de pluie passent à travers afin d’être évacuées.

Si le mur est en béton, l’entreprise de construction doit inclure dans le coût de la construction du mur le prix du système de drainage. Ensuite, elle doit mettre des fondations à l’aide de piquets liés à une corde pour les préparer. Cette étape consiste notamment à viser les tranchées selon une profondeur du mur de 50 cm et une larguer de 1 m si la maison se trouve en altitude. Par la suite, elle consiste à poser le ferraillage, à couler le béton et à le laisser se sécher pendant deux jours en minimum. Effectivement, chaque intervention a un coût bien spécifique. Le devis proposé par l’entreprise de construction doit donc mentionner en détail tout le prix de chaque intervention préalable.

Le prix du mur de soutien selon sa catégorie

Les murs de soutien existent en 2 grandes catégories. Ainsi, les prix varient selon leur type de construction. Si leur rôle reste le même, elles se distinguent notamment par le système de construction de maçonnerie. Tout d’abord, une entreprise de construction peut proposer la réalisation d’un mur de soutien poids. Ce type de paroi dispose d’une fondation profonde, et généralement imposante. Il sert à maintenir la stabilité d’un terrain grâce à sa poussée. Cette paroi est faite entièrement de pierres. De ce fait, il est souvent plus coûteux, mais facile à réaliser.

L’entreprise de construction peut également proposer la réalisation d’un mur de soutien de type auto-stable. Ce dernier est fait en parpaings ou béton armé et il est plus léger que le mur de soutien de type poids. En principe, les structures en béton armé sont souvent plus efficaces que les structures en parpaings. La paroi comporte une partie perpendiculaire au sol et une partie enfouie parallèle au sol permettant de retenir le remblai. Sa construction reste très technique, mais son coût peut s’avérer moins onéreux.

Demander un devis gratuit pour calcul mur de soutènement

Pour connaître le coût exact de la construction d’un mur de soutien, qu’il soit en pierre, parpaing ou structures en béton, il est indispensable de demander un devis auprès d’une entreprise spécialisée dans la réalisation des gros œuvres en BTP.

Avant de vous proposer ce devis gratuit, la société doit en premier lieu envoyer des techniciens sur terrain afin de réaliser plusieurs études. Ensuite, le calcul du coût de la construction va être réalisé en fonction des données recueillies par les techniciens. En général, le devis inclut le tarif des maçons, les prix des matériaux et le coût des installations indispensables. 

Comment faire construire une maison tout en confiance et sérénité ?
Un projet de construction de maison individuelle en bois ? Faites appel à Eden Home !