Comment fonctionne une chaudière gaz ?

chaudière gaz

Utilisé dans de nombreuses maisons individuelles et dans la plupart des habitats collectifs, le gaz constitue une énergie thermique efficace et abordable. Le fonctionnement de la dernière génération de chaudières à gaz permet d’économiser considérablement de l’énergie tout en chauffant en permanence leurs maisons et l’eau chaude sanitaire.

Fonctionnement chaudière à gaz classique

Les chaudières à gaz présentent de nombreux avantages. Comprendre son fonctionnement vous permettra d’optimiser ses performances et de réduire les coûts réels. Mais attention, il existe plusieurs types de chaudières à gaz : chaudière à gaz classique, chaudière à gaz basse température, chaudière gaz à condensation haute performance énergétique et chaudière gaz à ventouse. Le fonctionnement de la chaudière à gaz repose sur la même règle de tous les modèles, peu importe le type de chaudière à gaz installé dans votre maison.

En ce qui concerne la chaudière à gaz classique, son fonctionnement passe par les étapes suivantes : le gaz d’une citerne individuelle (gaz naturel, propane ou butane) ou du réseau entre dans la chaudière et est brûlé par le brûleur. Cette combustion génère de la chaleur, qui est transférée à l’eau ou au liquide de refroidissement de la chaudière. Ensuite, le fluide est acheminé vers le radiateur (plancher chauffant, radiateur, etc.) à l’aide du système d’attribution (tuyau et canalisation). Les chaudières à gaz peuvent également fournir de l’eau chaude sanitaire pour la maison (salles de bain et cuisines) par entassement dans un ballon d’eau chaude ou immédiatement.

Le fonctionnement d’une chaudière à gaz implique obligatoirement l’installation d’un circuit fermé : l’eau chaude sortant de la chaudière est envoyée vers le transmetteur puis renvoyée vers la chaudière après refroidissement.

 La chaudière à gaz classique chauffe l’eau du radiateur et de l’émetteur à une température hautement. La quantité d’eau très chaude envoyée au circuit est alors réglable selon la température de la pièce. Les fumées seront évacuées par ventilation naturelle à haute température, cliquez ici pour plus d’infos.

Fonctionnement chaudière à gaz basse température

Le fonctionnement des chaudières à gaz basse température est basé sur le fait que l’eau utilisée est nettement moins chaude que l’eau utilisée par les chaudières classiques. Par conséquent, la consommation de gaz est moins importante et l’efficacité est plus élevée, ce qui vous permet d’économiser beaucoup d’argent. Si votre maison est équipée d’un plancher chauffant ou d’un radiateur doux, une chaudière à gaz basse température est la plus efficace.

 Comme d’autres modèles, les chaudières à gaz basse température utilisent également des brûleurs : le feu chauffe l’eau puis diffuse l’eau dans les tuyaux pour approvisionner le chauffage au sol ou le radiateur. La principale diversité par rapport aux chaudières classiques est la température de l’eau chaude. En la chauffant à 50 °C plutôt que de 90 °C, elle absorbe moins de gaz par rapport au chauffage par chaudière classique, ce qui est une économie très intéressante. Il faut aussi noter que le rendement de ce type de chaudière à gaz atteint, voire surpasse 90 %. Pour garder son rendement, l’entretien de chaudière gaz basse température est conseillé.

Fonctionnement chaudière gaz à condensation haute performance énergie

 Le fonctionnement d’une chaudière à gaz implique l’usage de vapeur d’eau saturée dans les gaz de combustion. Ce qui est généralement perdu, c’est que la fumée brûlante contient de l’eau. En se condensant dans la chaudière, cette vapeur élève la température du liquide de refroidissement.

Ensuite, l’eau liquide produite par la condensation de la vapeur d’eau de la fumée (condensat) est évacuée en se connectant au tuyau d’évacuation des eaux usées.

L’énergie additionnelle récupérée en utilisant et en refroidissant les gaz de combustion peut préchauffer le circuit et renforcer le rendement de la chaudière. Par conséquent, le principe de fonctionnement de la chaudière à condensation peut réduire la consommation de gaz et de chauffer la maison de façon optimale.

Les chaudières hybrides peuvent aussi économiser beaucoup d’énergie : la majeure partie de l’énergie produite par les pompes à chaleur électriques est utilisée pour chauffer l’eau de chauffage et l’habitat. En cas de consommation froide ou de consommation excessive, la chaudière à condensation prendra le relais.

 Les chaudières micro-régénératives ou génératrices écologiques produisent de la chaleur, de l’eau chaude et de l’électricité par condensation et microchaleur et électricité : alimenté par la chaleur engendrée par la combustion du gaz, un petit moteur peut fournir de l’électricité. L’entretien annuel de chaudière gaz à condensation haute performance énergétique est fortement conseillé.

Fonctionnement chaudière gaz à ventouse

La chaudière gaz à ventouse, également appelé chaudière à flux forcé, est doté d’évacuation à ventouse et d’un système d’alimentation en air. C’est un conduit composé de 2 tubes. L’air nécessaire à la combustion est inspiré dans le circuit, alors qu’un ventilateur est utilisé pour évacuer la fumée vers l’extérieur. Le conduit peut être installé horizontalement ou verticalement sur le toit. La turbine tourne à l’extrémité du tuyau pour permettre à l’entrée d’air et à la sortie des fumées de circuler. L’air pollué est directement évacué vers l’extérieur, de sorte que le gaz produit par la combustion n’entrera pas dans la maison. Le système est donc bien étanche, ce qui est son principal avantage. Pour augmenter la durée de vie de cet appareil, l’entretien de chaudière gaz est important.